Image Alt

R2i

Les différences entre un plateau brut et un plateau brut viabilisé

Les différences entre un plateau brut et un plateau brut viabilisé

Plateau, plateau brut, plateau brut viabilisé, loft… Il n’est pas toujours évident de s’y retrouver parmi ces différentes appellations. Afin de vous faciliter la tâche, nous vous présentons dans cet article les principales différences entre un plateau brut et un plateau brut viabilisé.

L’aménagement

Qu’il s’agisse du plateau brut ou du plateau brut viabilisé, ces deux types de plateaux sont d’anciens espaces industriels, tels d’anciens hangars, usines ou encore garages. Le plateau brut est, comme son nom l’indique, une surface brute. C’est à dire qu’aucun aménagement n’est réalisé et qu’il est livré uniquement avec ses murs et son sol d’origine.

À l’inverse, le plateau brut viabilisé est livré avec le gros œuvre. Cela signifie concrètement que les cloisons sont posées, la toiture est neuve et les menuiseries (portes et fenêtres) sont réalisées. Il existe néanmoins plusieurs niveaux possibles de viabilisation. Les acquéreurs se tournent ainsi de plus en plus vers des plateaux viabilisés à l’extrême avec notamment un système d’isolation renforcé ainsi que l’installation de visiophones et d’interphones. L’ensemble de ces aménagements permettent la création de logements. En ce sens, le loft constitue le plus souvent le but ultime du plateau brut viabilisé.

L’arrivée des fluides

La différence fondamentale entre le plateau brut et le plateau brut viabilisé est l’arrivée des fluides. Le plateau brut est livré sans arrivée des fluides. Cela signifie que le plateau est dépourvu d’arrivées d’eau, de gaz, d’électricité et de système d’évacuation. Lors de l’achat d’un plateau brut, il est donc nécessaire d’anticiper les différents travaux de raccordements ainsi que leur coût.

A contrario, le plateau brut viabilisé est vendu avec les différentes arrivées d’eau, de gaz, d’électricité ainsi qu’un système d’évacuation des eaux usées. Le plateau brut viabilisé coûte dès lors plus cher à l’achat, néanmoins il permet à l’acheteur de réduire son budget travaux. Le plateau brut viabilisé permet également d’éviter certaines démarches administratives.

Les démarches administratives

L’achat d’un plateau brut nécessite de réaliser certaines démarches administratives. Il faut en effet procéder au changement de destination du plateau. Pour ce faire, l’acquéreur d’un plateau brut doit constituer un dossier comportant différents documents dont les plans du logement. L’acheteur peut obtenir ces documents auprès du notaire ou de l’agence immobilière grâce à laquelle il a pu faire l’acquisition de son plateau brut. Les différents éléments de ce dossier vont venir constituer la déclaration préalable. Ce dossier doit ensuite être envoyé à la mairie par lettre recommandée. La mairie dispose alors d’un délai de deux mois pour approuver ou rejeter ce changement de destination. Une fois que la mairie a approuvé ce changement de destination, l’acheteur doit afficher la décision sur le lieu de situation du plateau brut, durant toute la durée des travaux.

L’achat d’un plateau brut viabilisé, quant à lui, ne nécessite pas pour l’acheteur de réaliser ce changement de destination. Celui-ci aura déjà été réalisé au préalable par le vendeur.

You don't have permission to register